Ecologie et environnement, quelle différence ?

La protection de l’environnement est devenue un important mouvement depuis les années 2000. Avec elle l’écologie a également trouvé une place considérable. On a souvent tendance à confondre ces deux éléments lorsqu’on parle de protection du milieu naturel. Cependant, même si ces deux notions sont très proches, elles ne sont pas similaires. Si l’environnement désigne le milieu naturel en soit, l’écologie est avant tout une science. Le point.

Deux notions prêtant à confusion

Par définition, l’écologie vient des mots grecs « oikos » qui signifie maison et « logos » qui signifie science, ainsi, il s’agit d’une science de l’Habitat. L’habitant étant le milieu naturel, on peut donc conclure qu’il s’agit de la science de l’environnement. Il s’agit donc de la science qui étudie les rapports entre la biodiversité, l’écosystème et les êtres vivant. Il analyse en quelque sorte les impacts de l’action de l’Homme sur la nature. De l’autre côté, l’environnement est considéré comme étant le cadre naturel dans lequel l’homme vit. Ainsi, l’environnement est tout ce qui nous entoure et l’écologie est la science qui sert à la protéger. Ces deux notions prêtent souvent à confusion, la première ne pouvant être mise en œuvre sans la seconde. Si dans la pratique la confusion ne pose pas de problème, pour les professionnels, il est important de savoir distinguer les deux termes.

Vers une extension du terme écologie

Mis à part e fait qu’elles soient souvent confondues, le terme écologie est également utilisé dans d’autres dimensions. A titre d’exemple, elle est souvent associée aux partis politiques vers des années 60 qui avaient pour but de lutter contre la dégradation de l’environnement. A vrai dire, on devait utiliser le terme écologisme pour désigner cette analyse, mais la pratique a fait en sorte que le mot écologie soit banalisé et utilisé dans le langage courant. Aujourd’hui, le mot écologie a pris plusieurs dimensions. On parle maintenant d’écologie humaine ou même d’écologie politique. La première a pour principal objectif d’étudier le genre humain, la seconde est un courant de pensée visant à prendre en considération l’impact des décisions politiques sur le système écologique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *