La bêche écologique : un matériel intéressant

Parmi les outils manuels, on retrouve la bêche écologique. L’utiliser est une participation à la protection de l’environnement, un geste écologique vivement recommandé.

De quoi s’agit-il ?

La bêche écologique se soucie de l’écologie contrairement à une bêche classique. Il ne suffit pas de retourner la terre pendant le bêchage, il faut tenir compte de tous les êtres vivants et leurs milieux de vie qui se trouvent dans le sol. C’est là que la bêche écologique devient utile, elle s’inquiète de la biosphère à l’intérieur du sol. Le bêchage dit écologique a donc comme objectif la préservation de tous les organismes vivants dans le sol et qui auraient besoin de toutes les conditions remplies par le sol (chaleur, humidité, etc.). Le bêchage est moins profond avec une bêche écologique contrairement à une bêche traditionnelle, cela a moins d’impact sur la biosphère se trouvant dans le sol. En effet, es griffes de la bêche ne s’enfoncent pas à plus de 20 cm de profondeur.

Caractéristiques et autres informations utiles sur la bêche écologique

Une bêche écologique est formée par des éléments principaux dont une peigne formée par 2 à 5 dents de plus de 20cm qui sont espacée de 10 cm environ et d’un ensemble de deux manches contrairement à la bêche traditionnelle qui n’en a qu’une. Les deux manches facilitent le travail de l’utilisateur car elles rendent la bêche plus large. Il ressent également moins de fatigue car les efforts sont répartis entre ses deux bras. De plus, l’impact de ses postures sur le dos est moindre. Lorsqu’on choisit cet outil, il faut tenir compte de la marque et de la largeur du travail. Vérifiez également le nombre des dents, c’est un point essentiel. Un conseil : avant de procéder au bêchage, pensez à apprendre la technique du labour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *